WP_20131105_001.jpg

gateausemoule_05-11-2013_19-37-23.JPG

gateausemoule_05-11-2013_19-57-57.JPG

gateausemoule_05-11-2013_20-00-16.JPG

La semaine dernière, je suis tombée sur une recette de gâteau de semoule en feuilletant un magazine de cuisine à la bibliothèque de l'institut français.
J'ai voulu préparer ce gâteau ce week-end, mais tout ce que j'ai trouvé en guise de la semoule fine recommandée dans la recette, c'était de la Wiener Griessler qui avait la texture de la farine. J'ai quand même testé, mais la farine s'est amalgamée au lait, et j'ai dû utiliser le bras à soupe pour supprimer les grumeaux. Après la cuisson, le résultat était assez bon, mais pas formidable non plus.

Et aujourd'hui, en allant chercher les enfants à l'école, de quoi parlaient mes copines ? de semoule fine !
L'une d'entre elles en avait trouvé chez Penny Markt (merci Clélia) !
J'ai donc trouvé la fameuse semoule fine et ai refait ma recette, en l'arrangeant un peu.

1 litre de lait
110 g de sucre semoule
1 sachet de sucre vanillé
125g de semoule fine
3 œufs + 2 jaunes

Pour le caramel : 30 petits morceaux de sucre

Faire préchauffer le four à 160°C
Préparer le caramel dans une petite casserole.
Quand il est prêt, le faire couler dans un moule (ici un moule à charnière, mais c'était une mauvaise idée, le caramel a coulé à la cuisson).

Dans une autre casserole faire chauffer le lait et les sucres. Dès le début de l'ébullition, verser la semoule et mélanger vivement au fouet jusqu'à épaississement.
Retirer la casserole du feu et ajouter un a un les œufs + les jaunes en mélangeant bien entre chaque.

Verser dans le moule et enfourner pour 30 mn.
Attendre 10 mn avant de démouler.

NB : en France, on trouve facilement de la semoule fine en sachet de la marque Panzani. En Allemagne, c'est la Rosengriess Hartweizen qui s'en rapproche le plus.