La ville des contrastes qui s'accordent, des opposés qui s'attirent, des différences qui se ressemblent.
Jérusalem où quatre communautés religieuses cohabitent (arméniens, juifs, chrétiens, musulmans) dans l'enceinte de la vieille ville.
Une ville sainte où l'ambiance est si particulière qu'on peut à peine la décrire.
Tout ça sur fond de sentiment national israélien et palestinien.
Ce qu'on découvre à Jérusalem est très fort et unique.

DSC_0580.JPG
En arrière plan, la grande mosquée ; devant, le mur des lamentations.

jeru3.JPG
une femme priant au mur des lamentations,

DSC_0566.JPG
Les remparts de la vieille ville se visitent, c'est une belle balade à faire.

DSC_0377.JPG
Un Pope allumant un cierge au Saint-Sépulcre.

DSC_0630.JPG
Mahane Yehuda, le grand marché de Jérusalem (situé dans la nouvelle ville). C'est superbe et très riche en couleurs et odeurs.

DSC_0259.JPG
Il faut bien lire les panneaux avant d'entrer dans les lieux saints ...

Un mot sur Yad vashem (le mémorial de la Shoah, impossible de rester insensible, surtout dans le mémorial des enfants).
Je n'ai pas pris de photo, même à l'extérieur, à cause de mon émotion sur place.
Mais je vous invite à visiter le site internet du mémorial, ou si vous en avez l'occasion, de vous rendre sur place.
Attention, c'est dur, mais il ne faut pas oublier.

Le prochain billet sera un peu plus léger (enfin façon de parler), car je citerai quelques bons restos que j'ai découvert à Jérusalem.